CHRONIQUE  NATURALISTE DU HAUT-DIOIS

Une colline, trois biotopes

 

Cette rubrique, alimentée chaque trimestre par Philippe Haeringer, rend compte des observations faites sur un petit territoire mis en réserve entre vignes et lotissements. Sur cet îlot de landes et de terres autrefois abandonnées, l’objectif poursuivi est double : 1° découvrir la richesse d’une rencontre exceptionnelle de trois influences climatiques (continentale, montagnarde, méditerranéenne), 2° évaluer la capacité de résistance de cette biodiversité menacée, élément primordial du patrimoine drômois.

 

LIRE une page introductive

 

o - o - o - o - o

 

Vous trouverez ci-dessous le sommaire et une image de chacun des articles parus depuis 2011.

En cliquant sur l'image (©Ph. Haeringer - Parc des 3 biotopes - Saint Roman), vous la verrez
en plus grande taille.

 

  ED 47 - Septembre 2011

  I – Une colline, trois biotopes

       Une colline.
       Une friche.
       Des biotopes.
       Deux mille espèces.
       Des histoires.


 

 

 

  Le bas du haut-Diois.

  Un site collinaire très diversifié.
           

   Haut de la page

  ED 48 – décembre 2011

  II – L’accueil de la biodiversité

       Sur les pentes fraîches.
       Sur la pente aride.
       Dans le bas-fond humide.

 

 

 

  Un mur de pierres sèches peut 
  accroître la biodiversité.     
    

  Haut de la page

  ED 49 – mars 2012

  III – Le tic-tac de la colline

       C’était un 9 février à 15h.
       Le son venait plutôt des touffes de badasse.
       C’est alors que je compris mon erreur.
       Comme les dunes qui chantent.

 

 

  Comme une dune, la colline
  chantait.

 

  Haut de la page

  ED   50 juin 2012

  IV –  Tous les dix pas

       Face au sud.
       L'écho du pays d'Aram.
       Royaumes de poche.
       Peuples des confins.
       Ubiquistes et clandestines.

 

 

 

 

  La Leuzée cônifère ou
  Centaurée pomme de pin,

  prête à diffuser ses akènes à aigrette.

  Haut de la page   

  ED 51 septembre 2012

  V – Colimaçons ronds, colimaçons pointus

       Deux continents à deux pas.
       Hélices, cagouilles et caragouilles.
       Des caches improbables.
       Une motte de glaise.
       Au-delà de la coquille.

 

 

  Diversité des Hélicidés

  au sol ou au repos sur les branches.

  Haut de la page

  ED 52 – décembre 2012

  VI – Un quatrième biotope : l’eau

       L’un dans l’autre.
       Fouiller la vase.
       Énigmes en série.
       Le rendez-vous tacite
.

 

 

  L'ombre de ce coléoptère aquatique
  (Dytique, 10 mm)

  révèle son système respiratoire,
  deux bulles d'air
  accrochées à l'extrémité des élytres.

  Haut de la page

  ED 53 mars 2013

  VII – Quand les murs s’éveillent

       Tout un monde à la fenêtre.
       Les garçons d’abord.
       Des trous bien ronds.
       La maison nichoir
.

 

 

  Prélèvement d'une abeille
  'coupeuse de feuilles'

  pour tapisser le fond d'une des
  cellules de son nid, au fond d'un vieux mur.
 
   
  Haut de la page

  ED 54 juin 2013

  VIII – Trois saisons d’amours

       En septembre autant qu’en avril.
       Des approches parfois complexes.
       Un long tête-à-tête avant l’accouplement.
       Tandems et cœurs copulatoires.


 

 

  Accouplement de l'Azuré des cytises.   

  femelle en haut.


  Haut de la page

  ED 55 septembre 2013

  IX – L’invention de l’œuf

       Viviparité, oviparité, ovoviviparité.
       La fausse piste des « œufs de chenille ».
       Billes, obus et barillets.
       La besace à œufs.

 

  Sur une feuille d'olivier,
  quinconce d'œufs en tonnelets (1,5 mm)
  d'une punaise pentatomide.

  Haut de la page

  ED 56 décembre 2013

  X – Compléments d’enquêtes

       De la flore à la faune.
       Qui a vu verra.
       Lofts et monastères.
       Comme à la Samaritaine.


 

 
  Vipère femelle (80 cm) en gestation,
  présentant son ventre distendu au soleil
  pour achever l'incubation.
 

  Haut de la page

  ED 57 mars 2014

  XI – Le silence de l’hiver avant l’hiver

       Un étrange été indien.
       Le désarroi de la Grande tortue.
       Le Satyre jouait les prolongations.
       Puis la glace s’est refermée.


 

 

  Au septième jour de gel, la mare
  est entièrement prise par la glace.
   

  28 novembre 2013.

  Haut de la page

  ED 58 juin 2014

  XII - S'il n'en reste qu'un seul


     Nier l'hiver par les deux bouts.
     Ceux qui firent le pont.
     L'entrée en scène du Syrphe à lunules.
     Un dernier compagnon.
    

 

 

 

 

  Le Diablotin de Provence
  (larve de l'Empuse, 15 mm),

  sur une touffe de Badasse.

  Haut de la page

  ED 59 septembre 2014

  XIII - Tous les dix jours jusqu'au solstice d'été

     Les Tipules dans la saulaie
     Le bal des floraisons blanches, puis jaunes
     Les floraisons discrètes
     De l'Aurore au Demi-deuil

    

 

 

  Sphinx gazé ou Sphinx du chèvrefeuille
  abordant une Vesce cracca          

  fin mai 2014

  Haut de la page

 

 

   ED 60 décembre 2014

   XIV - Les consolations de l'été calendaire

 

     La trêve estivale
     Un second été
     Qui connaît la Centaurée naine ?
     Une dernière touche de bleu

 

 

 

 

  Oursins bleus, Echinops ritro
  (11 août 2014)

 

  Haut de la page

 

 

   ED 61 mars 2015

   XV - Puis vint le temps des oiseaux

 

     D’un hiver à l’autre
     La Grive solitaire
     L’affirmation du Pinson
     Visites insolites, espèces attendues

 

 

  Grive draine, Turdus viscivorus,
  la plus grande des grives

  (29 novembre 2014)

 

   Haut de la page

 

 

   ED 62 juin 2015

   XVI - Extraits d'un carnet de chasse
             (9 février - 9 avril)

 

     Un temps pas si mort
     Voulez-vous voir un Grosbec ?
     Qu'est-ce qui institue le printemps ?
     La première nicheuse

    

 

 

  La Mésange huppée
  (Lophophanes cristatus, 11cm)

  Très liée au pin, sera l'une des premières
  à nicher dans les premiers jours d'avril

  (19 février 2015)

   Haut de la page

 

   ED 63 octobre 2015

   XVII - Pendant ce temps, le pin noir et
               sa chenille...

 

     Pins rouges et pins noirs
     Devoir de vigilance
     Des merveilles malgré tout
     La mésange n'y suffira pas !

 

  Ravagé par deux trous de mésanges,
  ce nid de chenilles processionnaires    
  (Thaumetopoea pityocampa)
  prend l'allure d'un spectre.

  (8 mars 2015)

  Haut de la page

 

 

   ED 64 décembre 2015

   XVIII - L'air des sommets

 

     Les tournois du Faune et de la Belle dame
     La parade du Criquet bleu
     Le dernier triangle de soleil
     La très sublime ascension de la Tarentule 

 

 

  Parmi les espèces se rassemblant 
  dans le dernier triangle de soleil,  
  le Sympétrum strié
  (Sympetrum striolatum
  mâle, 35mm)

  (1er septembre 2015)

   Haut de la page

 

   ED 65 mars 2016

   XIX - Quelquefois, l'angoisse du vide

 

     Sur le bord du chemin
     Des terriers mystérieux
     Dans la foule, des absents
     Une compagnie pour l'hiver

 

 

  Dans ce « trou » joliment maçonné (6 mm),
  la féroce larve de la Cicindèle,
  Cicindela sp., guette sa proie

  (30 avril 2014)

  Haut de la page


 

    ED 66 juin 2016

    XX - Complément d'enquête II

 

     Chasses subtiles et grands dossiers
     Une invasion majeure
     Encore le mystère de l'hiver
     Tout est important

 

 

 

 

 

  Ce Lézard des murailles,
  impérial à l'entrée de sa grotte,
  montre ses dessous jaune soufré.

  (19 mars 2016)


  Haut de la page
 

 

    ED 67 octobre 2016

    XXI - Un simple talus

 

     Dans la courbe d'un sentier
     Le va et vient de la maçonne
     Des voisins intéressés ou indifférents
     Comme une chapelle

 

   L'abeille maçonne (Chalicodoma parietina)
   avait disparu de France.

   La voici qui repeuple la colline !

   (17 mai 2016)

   Haut de la page

  

 

    

    ED 68 décembre 2016

     XXII - Un bouquet d'herbes sèches

 

    À voir avant l'hiver
    Les herbes et les sous-arbrisseaux
    Des calices et des pappus
    Le bouquet le plus humble

 

 

 

   L'inflorescence en plumeau d'une seule tige
   de Roseau commun, Phragmites australis,
   est déjà un bouquet.

   (29 octobre 2016)

 

    Haut de la page

 

Haut de la page