Vous êtes ici : ---> Accueil ---> Contenu de la revue ---> Résumés d'articles --->Colons drômois au Mexique (1829-1834) 
   
 

Colons drômois au Mexique (1829-1834)

Par Josette Cador

Ed. AUED, Valence, Études drômoises, revue trimestrielle,
n°80 de décembre 2019 pp. 18 à 19

Résumé d'après l'article

 
 

Carte du Mexique
 

 

Le 3 juillet 1828, le Général Antoine Lopez de Santa-Anna, représentant de l’État de Veracruz, concède au promoteur Laisné de Villévêque, 600 000 hectares de terres incultes situées dans l’isthme de Tehuantepec, sur les rives du fleuve Coatzacoalcos pour y installer des colons français.
Dans une France en crise économique et sociale, l’annonce providentielle  éveille l’intérêt d’une population minée par le chômage.
La première expédition part du Havre le 27 novembre 1829 avec 103 passagers.
Mais l’accostage se passe mal, le bateau s’échoue, la presque totalité du matériel est perdue. Les colons doivent survivre dans des conditions déplorables, sans aucune aide du promoteur.
Croyant arriver dans un pays béni des dieux, sans assistance et peu préparés au rude milieu tropical, les colons ne vont trouver que souffrances et ruine.

 
  Désespérés, malades et réduits à la mendicité, beaucoup de colons renoncent. En janvier 1831, Félicien Carrère, Vice-consul de France à Veracruz, obtient le  premier rapatriement aux frais de l’État de 340 familles.

Cette situation était connue en France mais cela n’empêcha pas l’organisation de trois autres expéditions du 2 mars 1830 au 5 février 1831.
Cet échec de colonisation a provoqué une  grave tension entre la France et le Mexique qu’on a appelé « la guerre des gâteaux » suite au pillage d’une pâtisserie à Mexico.
Quinze Drômois, dont les noms apparaissent dans l’article, figurent sur la liste d’embarquement de la première expédition du 27.11.1829.  
            

 

Extrait d'Émigration française au Mexique